L’avortement et l’eugénisme : un même combat

Posté par Auteur le 28 avril 2014

genetique_business_etre_humain

L’avortement est présenté comme le nouveau geste de « liberté » de la femme. Pourtant, cet acte en tant que tel correspond à la mise à mort d’un être vivant. Le fait de nier cette vérité est un outrage à l’intelligence. Selon le dictionnaire, l’avortement est « un acte destiné à interrompre le cours d’une grossesse », par conséquent, il est fondamental de remettre en adéquation ce mot avec sa terminologie.

Il n’est pas question de débattre sur la question de l’avortement, le but de cet article est de faire la lumière sur ce qui se cache derrière la volonté politique de favoriser l’avortement. Ce qu’il est indispensable de comprendre, c’est que derrière une idée se terre toujours une ambition cachée. Pour la découvrir, il est nécessaire d’analyser les pourtours de l’idée, c’est-à-dire, ce qui découle logiquement de l’idée elle-même selon une analyse rationnelle.

L’avortement était un droit mais il est désormais devenu un devoir pour la mise en place de la société de demain. Les élites poussent les femmes à avorter et à manifester à travers le mouvement politique des « Femen ». En même temps, les élites incitent les individus des deux sexes à devenir homosexuels et/ou transsexuels. Ce n’est pas le fait du hasard et ce n’est certainement pas pour œuvrer en faveur de la liberté d’expression même si les mouvements dits révolutionnaires annoncent le contraire.

La volonté de ces élites est transparente comme de l’eau de roche, d’un point de vue purement logique, même si elles souhaitent embrouiller les esprits par de multiples artefacts illusoires. Ce qu’il faut voir derrière la transgression de la famille, c’est la fin de la conception naturelle. Cela se confirme avec la « théorie du genre » qui stipule qu’il existe un « troisième sexe » correspondant à la possibilité scientifique de « transcender » l’homme en autre chose. Toutefois, il n’est pas question de débattre de l’homosexualité ou du transsexualisme, la finalité de cet article est de remettre les choses dans l’ordre à la manière d’un puzzle pour rendre le tout cohérent d’un point de vue analytique.

Les élites dirigeantes cherchent à nous faire avaler des couleuvres en se positionnant comme les « révolutionnaires » du monde. Derrière l’avortement, la théorie du genre, l’homosexualité et le transsexualisme se cachent la marchandisation de l’homme. En effet, en mettant à mort la famille, les élites pourront bientôt générer un formidable profit en vendant des embryons parfaits, c’est ce que l’on appelle l’eugénisme. Adolf Hitler cherchait à mettre au monde des êtres blonds aux yeux ressemblant aux Aryens. C’est ce que les scientifiques américains sont en train de faire d’une manière détournée. En effet, le fait de mener des recherches dans le but de procréer artificiellement des individus dénués de défauts correspond à la théorie eugéniste nazie.

Si l’on suit le fil de cette analyse, on s’aperçoit que les « révolutionnaires » ont la volonté de vendre des êtres humains parfaits selon la doctrine nazie. Il n’est nullement question d’atteindre le point « Godwin », au contraire, il est nécessaire d’être parfaitement logique en déroulant un fil idéologique dénué de nœud. Le déni de la réalité est un outrage à l’intelligence.

La volonté politique est parfaitement claire même si elle se couvre de mille discours mensongers qui ne trompent finalement que les personnes abreuvées d’illusions. La fin de la famille traditionnelle permettra de mettre un terme à la procréation naturelle, dans le but d’ouvrir le marché de l’être humain, c’est là le but ultime des multinationales. Pour que les élites puissent atteindre leur but, elles doivent faire accepter les relations sexuelles dites « non naturelles » afin que les couples homosexuels ou transsexuels soient obligés de s’endetter pour « acheter » un enfant parfait.

Nous sommes à un carrefour de la civilisation. Nous basculerons rapidement dans cette société futuriste dans laquelle tout se monnaye, même et surtout l’être humain ainsi que ses organes. La robotisation permettra d’améliorer l’individu et de remettre en cause sa « naturalité ». Le business de l’humain est encore un marché potentiel. Les élites travaillent d’arrache-pied pour ouvrir la voie aux entreprises du génie médical. Les dirigeants de ces sociétés pourront s’enrichir de manière extraordinaire grâce aux bénéfices générés par la vente d’une multitude d’organes, d’individus « parfaits », d’outils technologiques divers et variés permettant l’amélioration de l’être humain.

La « robolution » couplée à la génétique est en train de terrasser la société traditionnelle. Pour que les élites puissent atteindre leur but ultime, les attitudes millénaires de l’humanité doivent disparaître. Bienvenue dans un monde effroyable dans lequel l’humain se transforme en profit faramineux pour quelques-uns d’entre nous.

Les dirigeants des multinationales se frottent les mains à l’avance pendant qu’une majorité de citoyens les soutiennent involontairement, par manque de discernement, dans leur projet. C’est grâce au maintien de l’illusion créée par cette société de loisirs que les citoyens pro-occidentaux favorisent la mise en place d’une société liberticide et destructrice des valeurs fondamentale de l’humanité.

C’est grâce à l’illogisme d’une majorité que l’humanité va bientôt plonger dans une lente et effroyable descente dans les abîmes. La réalité est en train de dépasser les pires scénarios de films de science-fiction. Bienvenue en enfer sur terre si vous n’êtes pas millionnaire… A bientôt pour un prochain article.

Fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/04/28/marche-de-l-etre-humain-generateur-de-profit/

Publié dans Article | Pas de Commentaire »

 

Exactly What A Dallas Proce... |
tohubohu |
Plombier Argenteuil 95100 V... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Littsocmontesquieu
| Bonjour, c'est la CGT ...
| Villaines-les-Rochers