La « robolution » ou la fin de la sacralisation du travail

Posté par Auteur le 28 avril 2014

robots_danger_pour_humanite

La « robolution » est un projet plus qu’ambitieux. Selon Bruno Bonnell, président de Robopolis et ex-président d’Infogrames, « la robotique va émerger, à l’instar d’Internet dans les années 90, comme une industrie à part entière avec un impact sur l’ensemble des secteurs d’activité ».

Bruno ne croit certainement pas si bien dire. Les robots sont actuellement en train d’évoluer de manière extraordinaire, leur comportement est semblable à celui d’un être humain. L’intelligence artificielle est en pleine explosion et les recherches sont soutenues par de nombreux laboratoires scientifiques mondiaux.

Les robots vont prochainement débarquer en France afin de remplacer les emplois les moins bien rémunérés. Par exemple, les caissières seront très certainement remplacées par des humanoïdes capables de compter et peut-être même de scanner les articles dans leur chariot. Si ce n’est pas des humanoïdes se seront potentiellement des caisses enregistreuses à l’intelligence artificielle particulièrement développée qui remplaceront aisément les hôtesses de caisse des supermarchés.

Les robots s’immisceront de partout et remplaceront également les infirmières à domicile, les aides-soignantes et permettront de développer le service à la personne de manière non conventionnelle. L’industrie en sera également transformée, les emplois de manutentionnaires, de caristes et de préparateurs de commande sont amenés à disparaître avec l’avènement de ces machines particulièrement douées.

Le marché du travail sera prochainement en pleine mutation et le chômage va croître d’une manière phénoménale en même temps que la violence. Cela ne sera certainement plus un problème avec les humanoïdes « policiers » chargés d’assurer la sécurité et la surveillance du territoire. Il paraît évident que la sécurité sera imposée par des machines qui ne chercheront pas à dialoguer avec les humains frondeurs.

L’homme devra céder sa place aux robots, sur le marché du travail, pour une bonne et simple raison. Un robot génère un coût à l’achat, son « employeur » n’aura plus qu’à l’entretenir sans avoir besoin de lui verser un salaire puisqu’une machine est un travailleur à la fois obéissant et infatigable. Seuls des frais de maintenance préventive et curative seront à verser aux entreprises spécialisées dans la réparation des robots. Mais qui dit que les réparateurs de robots ne seront pas eux-mêmes des humanoïdes ?

Notre société va changer en profondeur dès 2015. L’homme devra revoir son comportement ainsi que ses habitudes puisqu’il risque d’être relégué au rang de chômeur. L’ennemi du travailleur sera bel et bien un « étranger mécanique ». Comment lutter contre des hordes de robots qui prendront la place des travailleurs ? Quels seront les revenus versés aux êtres humains relégués au second plan ?

Si un individu naît de parents pauvres et ne possède pas de talent particulier, que fera-t-il dans une société cadencée au rythme des machines? Devra-t-il accepter de se faire poser un implant dans le cerveau afin de développer une nouvelle intelligence artificielle ? Faudra-t-il accepter de perdre son humanité pour vivre raisonnablement dans la société de demain ?

Nous devons nous préparer à nous poser des questions philosophiques et éthiques qui généreront des débats particulièrement houleux. La société occidentale de demain ne sera certainement pas heureuse puisque la technologie va supplanter la « naturalité ». Les êtres humains risquent de devenir rapidement un sous-produit d’une technologie développée par des hommes…

La science sera très certainement au service d’une élite plus préoccupée par les questions financières que morales. Nous devons nous attendre à rentrer de plain-pied dans une ère nouvelle ouvrant la voie à la fin des libertés individuelles pour rentrer dans la dictature des machines.

Le transhumanisme s’imposera logiquement, l’homme sera très certainement obligé de se plier à la logique implacable des machines. Ce sera forcément générateur de profit pour les sociétés de génie scientifique et médical. Ainsi, si un individu souhaite se frayer une place dans la société de demain, il devra accepter de devenir un être amélioré en « achetant » un « implant cérébral », des « bras bioniques » ou je ne sais quoi d’autre pour être en mesure de se confronter aux machines. Il paraît évident que dans une telle société la moralité n’existera pas et l’humain sera relégué au second plan. Comment donner du crédit à un tel projet de civilisation ?

Plus sérieusement, si ces élites souhaitent appliquer leur vision du monde, ils ont tout intérêt à créer une guerre mondiale afin de pouvoir imposer leurs ambitions. C’est en massacrant des millions de personnes qu’ils pourront imposer, à la fin de la guerre, leur solution de robotisation de la société afin d’empêcher de nouveaux conflits.

Finalement, il est tout de même étrange qu’un début de conflit soit apparu en Ukraine au mois de mars… A bientôt pour un nouvel article !

Fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/04/28/la-robolution-ou-la-fin-de-la-sacralisation-du-travail/

Publié dans Article | Pas de Commentaire »

L’avortement et l’eugénisme : un même combat

Posté par Auteur le 28 avril 2014

genetique_business_etre_humain

L’avortement est présenté comme le nouveau geste de « liberté » de la femme. Pourtant, cet acte en tant que tel correspond à la mise à mort d’un être vivant. Le fait de nier cette vérité est un outrage à l’intelligence. Selon le dictionnaire, l’avortement est « un acte destiné à interrompre le cours d’une grossesse », par conséquent, il est fondamental de remettre en adéquation ce mot avec sa terminologie.

Il n’est pas question de débattre sur la question de l’avortement, le but de cet article est de faire la lumière sur ce qui se cache derrière la volonté politique de favoriser l’avortement. Ce qu’il est indispensable de comprendre, c’est que derrière une idée se terre toujours une ambition cachée. Pour la découvrir, il est nécessaire d’analyser les pourtours de l’idée, c’est-à-dire, ce qui découle logiquement de l’idée elle-même selon une analyse rationnelle.

L’avortement était un droit mais il est désormais devenu un devoir pour la mise en place de la société de demain. Les élites poussent les femmes à avorter et à manifester à travers le mouvement politique des « Femen ». En même temps, les élites incitent les individus des deux sexes à devenir homosexuels et/ou transsexuels. Ce n’est pas le fait du hasard et ce n’est certainement pas pour œuvrer en faveur de la liberté d’expression même si les mouvements dits révolutionnaires annoncent le contraire.

La volonté de ces élites est transparente comme de l’eau de roche, d’un point de vue purement logique, même si elles souhaitent embrouiller les esprits par de multiples artefacts illusoires. Ce qu’il faut voir derrière la transgression de la famille, c’est la fin de la conception naturelle. Cela se confirme avec la « théorie du genre » qui stipule qu’il existe un « troisième sexe » correspondant à la possibilité scientifique de « transcender » l’homme en autre chose. Toutefois, il n’est pas question de débattre de l’homosexualité ou du transsexualisme, la finalité de cet article est de remettre les choses dans l’ordre à la manière d’un puzzle pour rendre le tout cohérent d’un point de vue analytique.

Les élites dirigeantes cherchent à nous faire avaler des couleuvres en se positionnant comme les « révolutionnaires » du monde. Derrière l’avortement, la théorie du genre, l’homosexualité et le transsexualisme se cachent la marchandisation de l’homme. En effet, en mettant à mort la famille, les élites pourront bientôt générer un formidable profit en vendant des embryons parfaits, c’est ce que l’on appelle l’eugénisme. Adolf Hitler cherchait à mettre au monde des êtres blonds aux yeux ressemblant aux Aryens. C’est ce que les scientifiques américains sont en train de faire d’une manière détournée. En effet, le fait de mener des recherches dans le but de procréer artificiellement des individus dénués de défauts correspond à la théorie eugéniste nazie.

Si l’on suit le fil de cette analyse, on s’aperçoit que les « révolutionnaires » ont la volonté de vendre des êtres humains parfaits selon la doctrine nazie. Il n’est nullement question d’atteindre le point « Godwin », au contraire, il est nécessaire d’être parfaitement logique en déroulant un fil idéologique dénué de nœud. Le déni de la réalité est un outrage à l’intelligence.

La volonté politique est parfaitement claire même si elle se couvre de mille discours mensongers qui ne trompent finalement que les personnes abreuvées d’illusions. La fin de la famille traditionnelle permettra de mettre un terme à la procréation naturelle, dans le but d’ouvrir le marché de l’être humain, c’est là le but ultime des multinationales. Pour que les élites puissent atteindre leur but, elles doivent faire accepter les relations sexuelles dites « non naturelles » afin que les couples homosexuels ou transsexuels soient obligés de s’endetter pour « acheter » un enfant parfait.

Nous sommes à un carrefour de la civilisation. Nous basculerons rapidement dans cette société futuriste dans laquelle tout se monnaye, même et surtout l’être humain ainsi que ses organes. La robotisation permettra d’améliorer l’individu et de remettre en cause sa « naturalité ». Le business de l’humain est encore un marché potentiel. Les élites travaillent d’arrache-pied pour ouvrir la voie aux entreprises du génie médical. Les dirigeants de ces sociétés pourront s’enrichir de manière extraordinaire grâce aux bénéfices générés par la vente d’une multitude d’organes, d’individus « parfaits », d’outils technologiques divers et variés permettant l’amélioration de l’être humain.

La « robolution » couplée à la génétique est en train de terrasser la société traditionnelle. Pour que les élites puissent atteindre leur but ultime, les attitudes millénaires de l’humanité doivent disparaître. Bienvenue dans un monde effroyable dans lequel l’humain se transforme en profit faramineux pour quelques-uns d’entre nous.

Les dirigeants des multinationales se frottent les mains à l’avance pendant qu’une majorité de citoyens les soutiennent involontairement, par manque de discernement, dans leur projet. C’est grâce au maintien de l’illusion créée par cette société de loisirs que les citoyens pro-occidentaux favorisent la mise en place d’une société liberticide et destructrice des valeurs fondamentale de l’humanité.

C’est grâce à l’illogisme d’une majorité que l’humanité va bientôt plonger dans une lente et effroyable descente dans les abîmes. La réalité est en train de dépasser les pires scénarios de films de science-fiction. Bienvenue en enfer sur terre si vous n’êtes pas millionnaire… A bientôt pour un prochain article.

Fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/04/28/marche-de-l-etre-humain-generateur-de-profit/

Publié dans Article | Pas de Commentaire »

La victoire de l’horreur nazie ou la seconde naissance d’Hitler au XXIe siècle

Posté par Auteur le 27 avril 2014

hitler_horreur

Les élites et leurs complices médiatiques nous rabâchent tous les jours qu’il est honteux d’invoquer le souvenir du nazisme, et pourtant, ces mêmes élites bien pensantes s’acharnent à raviver l’horreur hitlérienne, de manière insidieuse, en arrière-plan de la scène politique.

Bien évidemment, ces élites occidentales passionnées par les techniques de manipulation de masse, baignent lourdement dans leurs pratiques mensongères, et se gardent, surtout, de dévoiler au grand jour leur véritable visage ressemblant plus à un Adolf Hitler qu’à un Louis-Dieudonné de France plus connu sous le nom de Louis XIV.

Il suffit d’écouter un certain philosophe contemporain, vivant sur le sol français, annoncer gaiement en public que la liberté d’expression est une odieuse imposture, pour se rendre compte que ceux qui « nous dirigent » possèdent un cerveau reptilien particulièrement proéminent. Il est évident que ce n’est pas « Dame Nature » qui les a comblé à la naissance de sa douce intelligence.

Ces mêmes dirigeants transforment nos contemporains en individus écervelés prônant la mort à tous les étages en affirmant le contraire. L’avortement est loué comme l’outil de la « Sainte Liberté » de la femme alors qu’il s’agit d’un acte de mise à mort. Pendant que ces mêmes élites s’évertuent à interdire les corridas, elles encouragent les femmes à tuer leur fœtus en affirmant qu’il s’agit d’un acte essentiel à la femme. La manipulation est tellement grossière qu’elle en devient invisible. Si l’avortement est prôné alors qu’on laisse tranquille les matadors pour rester cohérent avec une pensée de mort !

Justement, la lutte contre les corridas et le combat pro-avortement font partie de la même stratégie politique. Cela revient à imposer la mondialisation. En éradiquant les corridas, on ne sauve pas seulement les taureaux, on prépare l’Espagne à abraser ses us et ses coutumes pour entrer de plain-pied dans l’ère de la mondialisation. En favorisant l’avortement, on prépare les femmes à ne plus procréer naturellement afin d’être en conformité avec cette même philosophie. Tout ceci mène inéluctablement à la mondialisation.

L’hypocrisie et le mensonge sont la base de compétence pour l’enrôlement des jeunes recrues qui rejoignent la bande des élites politiques. Bref, la Vérité est que ces élites souhaitent mettre un terme à l’enfantement afin de préférer la procréation artificielle. Le marché est particulièrement juteux, c’est pour cela que l’entreprise américaine « GenePeeks » propose de vendre un embryon parfait pour la modique somme de 1 500 euros.

Nous sommes en train d’entrer dans une nouvelle ère correspondant à l’esprit que l’on retrouve dans les pires scénarios de films de science-fiction. Il paraît évident qu’avec la moralité que ne possèdent pas nos élites, nous pouvons être particulièrement inquiets. Cependant, une majorité de nos concitoyens semblent aveuglés au point de devenir de parfaits collaborateurs pour l’implacable dictature nazie qui se met sournoisement en place.

Il est important de rappeler que nos grands-parents ont lutté de toutes leurs forces contre le nazisme mais nous sommes en train d’ouvrir en grand les portes à Hitler et ses sbires qui sont désormais déguisés en politiciens occidentaux. En effet, pour les aveugles qui sont encore réticents à mes propos, je leur rappelle que l’eugénisme consiste à transformer le patrimoine génétique de l’humanité pour tendre vers un idéal parfait. Hitler a cherché à créer en série des êtres blonds aux yeux bleus qui tendaient vers la perfection aryenne. Les chercheurs américains sont en train de refaire la même chose et personne ne s’insurge contre cet état de fait. Il est tout de même incroyable que personne ne dénonce cette dictature nazie qui s’installe lourdement dans nos contrées.

Hitler n’est pas mort, il survit à travers l’esprit dérangé de nos dirigeants politiques qui soutiennent de tout leur cœur une mondialisation à la fois pro-eugéniste et favorable à la robotisation. Le dessein de ces êtres infâmes est évident, ils prônent une mort travestie en « liberté » en faisant applaudir leurs futures victimes. Ceux qui luttent à leur côté pour la mondialisation sont devenus, à leur insu, de terribles réactionnaires aveuglés par leur haine des coutumes plus que millénaires de l’humanité. Ils sont persuadés d’œuvrer pour l’instauration d’une société mondiale apportant avec elle la paix. Ce que ces citoyens n’ont pas compris, c’est qu’il s’agit d’une « fausse paix ». Derrière celle-ci se cache une horde de nazis prêts à bondir sur chacun de nous. Seuls les dupes ne se rendent pas compte de cette réalité. Ces mêmes élites politiques soutiennent en Ukraine les ligues d’extrême-droite pour entrer en guerre totale contre la Russie. La course à la mondialisation n’a ni morale ni pitié et l’humanité va prochainement en payer le prix fort.

Pour comprendre ceci, il est indispensable d’être rationnel, logique et cohérent. Si ces élites étaient bienveillantes, nous serions dans une ère de paix. On constate, au contraire, que nous sommes entrés dans une terrible escalade qui mènera inéluctablement vers une terrible guerre mondiale. Au lieu de désarmer les pays, nous sommes en train de les réarmer. Les élites cherchent à rentrer en économie de guerre pour s’enrichir davantage et transformer le monde selon leurs véritables ambitions, cela au détriment de la population.

Ce qu’il faut craindre, c’est le clonage humain qui sera très certainement utilisé pour former d’immenses armées de soldats aryens, formés à la guerre et armés de la dernière technologie. Grâce à l’appui de la robotisation, ces soldats de la mort seront certainement invaincus. Il est évident que l’eugénisme prôné par la mondialisation n’est pas là par « pure éthique ». Cette infâme doctrine a pour but de servir un autre dessein qui reste actuellement difficile à percevoir pour ceux qui se contentent de suivre le mouvement sans réfléchir à la conséquence de leurs actes.

Ce qu’il faut absolument comprendre avant qu’il ne soit trop tard, c’est que ceux qui se disent partisans de la « liberté » œuvrent pour l’avènement d’une ère nazie qui ne dit pas son nom. Ces « révolutionnaires » sont, à leur insu, de terribles réactionnaires. Les partisans du néo-nazisme pensent œuvrer pour la bonne cause. C’est là la suprême intelligence des élites politiques occidentales. En renversant les valeurs morales, ces élites sont parvenues à rallier à leur cause une majorité de citoyens. Cela se confirme par le fait que ces mêmes citoyens sont, bien souvent, devenus de parfaits candidats ; arrogants, égoïstes, orgueilleux, insensés, pressés, haineux ; pour cette idéologie nazie qui restera tapie dans l’ombre pendant quelque temps avant de se dévoiler.
Par conséquent, nous sommes devenus des moutons travaillant pour la mauvaise cause en pensant œuvrer pour un monde meilleur. L’« amour » prôné par certains a bon dos puisqu’il s’agit d’un simple concept dénué de charité et d’espérance. Un « amour » sans charité, c’est comme une « liberté » sans autonomie, il s’agit d’un leurre.

Nous en sommes là parce que nous avons choisi de suivre le mouvement sans remettre en cause quoi que ce soit. Pendant que nous dormons dans notre individualisme, les élites travaillent d’arrache-pied pour imposer leur nouveau monde ressemblant plus à « Gattaca » qu’à la Jérusalem biblique. Nous sommes devenus aussi aveugles que sourds à la réalité du monde. Nous sommes bercés dans nos égoïsmes douillets à la manière de ces lapins attendus de pied ferme par les hyènes à la sortie de leur terrier.

Le seul moyen de nous ramener à la réalité est de recevoir un seau d’eau en pleine figure. Croyez-moi que l’eau sera aussi glacée que celle qui a fait couler le Titanic mais il sera malheureusement trop tard pour ouvrir les yeux. Lorsque l’eau sera entrée dans nos poumons, nous n’aurons plus qu’à nous laisser porter jusqu’au fond de la mer. Personnellement, je préfère plonger dans un canot de sauvetage avant l’heure fatidique. Sur ce, je vous souhaite un bon « brandy » ou une bonne danse irlandaise selon votre goût, pour ma part, je quitte le navire !

Publié dans Article | Pas de Commentaire »

 

Exactly What A Dallas Proce... |
tohubohu |
Plombier Argenteuil 95100 V... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Littsocmontesquieu
| Bonjour, c'est la CGT ...
| Villaines-les-Rochers